Tragédie

LA TRAGÉDIE GRECQUE

La tragédie est formée de trois éléments:

a) les vers parlés (ïambes, trochées ou anapestes).

            On appelle stichomythie le dialogue entre deux personnages où la discussion se fait vers par vers, chacun des personnages répondant par un seul vers (complet) au vers prononcé par son interlocuteur.

b) les chants:     1° du choeur;

                                 2° des personnages:      seuls : μέλος ἀπὸ σκηνής

                                                                                en duos avec le choeur : κομμός.

            Ces chants sont écrits en dorien ou plutôt comportent quelques formes doriennes.

            Les chants du chœur se compose d'une ou deux triades (triade: groupe lyrique composé d'une strophe dont le schéma métrique est laissé au gré du poète, d'une antistrophe, qui répète exactement ce schéma, et d'une épode de schéma différent).

c) le mélodrame (παρακαταλογή) anapestique, vers déclamés et soutenus par la flûte (comportant également quelques formes doriennes). Ces éléments se répartissent d'une manière variable dans la tragédie.

Celle-ci se divise non en actes séparés par des entractes, mais en prologue, épisodes et exode séparés par des chants du chœur.

Le schéma d'une tragédie est le suivant:

prologue: monologue ou dialogue de personnages, parfois étrangers à l'action, avant l'entrée du choeur;

parodos: entrée du choeur;

des épisodes en nombre variable (assez souvent trois) séparés par des évolutions et des chants du chœur sur place (stasima);

l'exode ou dénouement, après lequel un mélodrame du chœur qui sort de scène clôture le plus souvent la pièce.


Date de dernière mise à jour : 25/11/2012

Bienvenue sur le site de Chaeréphon !

Καλῶς ἦλθες ἐν τῷ ἱστοχώρῳ τοῦ Χαιρεφῶντος !

poulpe.gif

Site consacré à la Grèce antique (langue, littérature, philosophie, sciences, histoire, archéologie, épigraphie, papyrologie),

au grec byzantin et au grec moderne.

×