Bailly Dictionnaire grec-français

Dictionnaires grecs

Possibilité d'utiliser sur son PC (Windows, Mac et Linux), les dictionnaires suivants :
 

Le Bailly.2020     

        Dictionnaire Grec-français (1895 ; 11e éd. 1935) : avril 2020

  • - 18 034 218 signes (hors commandes) [12 099 190 signes pour le Gaffiot] — 780 092 commandes de jalonnement.
  • - 107 809 entrées + 4037 entrées secondaires = 111 846 entrées au total [Gaffiot = 83 630]. Par comparaison, le Grand Robert renvendique 100 000 entrées, d'autres sources parlent plutôt de 60 000.
  • - 1325 auteurs [538 pour le Gaffiot] - 1163 oeuvres.
  • - 327 936 citations passages référencés [197 989 pour le Gaffiot]
  • - 29 656 références à Homère (dont 17 893 à l’Iliade et 11 763 à l’Odyssée) ; 19 113 références à Platon, 18 555 à Plutarque, 15 301 à Xénophon, 14 906 à Hérodote et 12 322 à Aristote.
  • - 40 volontaires bénévoles quasiment tous diplômés d'un CAPES ou d'une agrégation de lettres classiques.
  • - Deux ans de travaux pour la transcription et la double correction du texte.
  • - De nombreux contrôles automatiques sur le résultat des corrections.
  • - Révision des références pour faciliter l'interrogation par machine.
  • - Une revue partielle des notices étymologiques.
  • - Mise à disposition gratuite des fichiers pdf, stardict, html du résultat sous licence Creative pas d'utilisation commerciale, reproduction à l'identique, rappel des auteurs.

C'est ici. Et maintenant sur Eulexis.

Anatole Bailly, professeur au lycée Pothier d'Orléans

Bailly Abrégé (v.8 - mai 2020)

Abrégé du Dictionnaire Grec-français de Bailly (1901, 6e éd. 1919) : 57 800 mots,
    avec quelques suppléments tirés du Grand Bailly
    et du Dictionnaire étymologique de la langue grecque de Chantraine;
    près de 6000 articles avec indication des Syn., Ant. et Par. à partir du Pape.


    Plus environ 2300 mots tirés du Gr. Dictionary of the NT de Strong.
    Plus Stonecipher, Graeco-Persian names.
  

 

EN COURS : Spicilegium ou Supplément au Grand Bailly contenant

  • le Bulletin papyrologique 1901-1959 (REG -2017)
  • le Bulletin  Épigraphique (1913-2017) sans les noms propres
  • un recensement complet d'Hésychius, de Suidas, avec compléments selon Etymologicum Magnum, Etym. Genuinum, etc.
  • des mots glanés au cours de mes lectures d'auteurs byzantins, etc.
  • le tout avec des recoupements avec le LSJ 1996 et le DGE.
  • Patristic Greek lexicon de Lampe, uniquement les mots qui ne sont pas dans le LSJ.

105'000 entrées, soit près de 80'000 mots supplémentaires par rapport au Grand Bailly (+70%).

Date prévue de sortie : printemps 2021.

 

Liddell-Scott-Jones (v.7.6 - mai 2020)

Greek-English Lexicon de Liddell-Scott-Jones (9e éd.* 1940), 128 570 mots,
grâce au travail de Philipp Roelli, revu, corrigé, complété et édité par Chaeréphon.
 

Wilhelm Pape (1807–1854) - (v.4.6 - mai 2020)

Griechisch-deutsches Handwörterbuch (1880 --> 3. Aufl. 1914), 103 340 mots,
grâce au travail de Philipp Roelli, revu, corrigé, complété et édité par Chaeréphon,
avec quelques suppléments tirés du Pape-Benseler et orthographe modernisée.
 

« in magnis voluisse sat est »

IVLIAE IN MEMORIAM
En souvenir de Julia - Juliette Desjardins
qui avait exprimé sur le forum de latin
le souhait de disposer d'un tel dictionnaire

 



I. Charger le logiciel GoldenDict v.1.5 pour Windows - pour Mac - pour Linux portable

Existe aussi pour Android.

gd

Nous avons testé pour vous (voir captures d'écrans) :

portable, càd peut être installé sur une clé USB et utilisé sur n'importe quel ordinateur

affichage XML (italique, couleurs, gras,...), possibilité de modifier la police d'affichage

mise en page modifiable ... ce que j'ai fait

possibilité de visualiser sur la même page plusieurs dictionnaires en ligne de votre choix, notamment l'intégralité du site Perseus !

fenêtres pop-up accessibles depuis les autres applications

fichiers morphologiques donnant le lemme des formes (par ex. acquiers --> acquérir)

hyperliens : en double-cliquant sur un mot de la fenêtre résultat, on accède au lemme de ce mot

possibilité d'obtenir les mots grecs en tapant en alphabet latin

possibilité d'utiliser des jokers [*, ?]

recherche plein texte, avec jokers,  (essayez avec τινι...)
                     ce qui fait de ces dictionnaires des dictionnaires de thème !

 

II. Charger les dictionnaires

1. charger les fichiers .zip

     Bailly Abrégé (57 560 mots + 2300)  © Chaeréphon
     le Bailly.2020 (110 150 mots) avec références aux auteurs (biblio.Bailly)
     le Liddell-Scott-Jones (127 860 mots) avec références aux auteurs (biblio.LSJ)  © Chaeréphon
     le Pape (103 350 mots) avec références aux auteurs (biblio.Benseler)  © Chaeréphon

2. décompresser le fichier .zip

3. placer les dossiers contenus dans .zip dans le dossier [n'importe où]GoldenDict\content\dic\

III. Utere feliciter

Faire quelques réglages pour commencer, notamment :
  • vous pouvez charger des fichiers de préférences (tout de mon crû) qui permettent
  • de consulter Perseus sur la même page que les dictionnaires ci-dessus (à installer dans GoldenDict\portable\ en écrasant le config du programme)
  • d'améliorer l'affichage des deux cadres
  • de lemmatiser des formes fléchies (par ex. πράξοιμι --> πράττω)  [à installer dans GoldenDict\content\morphology\]

Rem. Ce dictionnaire a été transcrit en utilisant la police IFAO-Grec Unicode (École Normale Supérieure). Palatino Linotype fonctionne très bien aussi. La police Asea est très belle aussi, et très lisible, mais elle inverse β et ϐ ! Mais ni l'une ni l'autre n'affichent certaines lettres indiquées dans les étymologies (skr., etc.). Pour cela j'ai utilisé les polices Times New Roman ou Tahoma. Vérifiez qu'elles sont bien installées.


http://www.hitwebcounter.com/htmltutorial.php
WebPage Visits


Date de dernière mise à jour : 16/06/2020

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

Bienvenue sur le site de Chaeréphon !

Καλῶς ἦλθες ἐν τῷ ἱστοχώρῳ τοῦ Χαιρεφῶντος !

poulpe.gif

Site consacré à la Grèce antique (langue, littérature, philosophie, sciences, histoire, archéologie, épigraphie, papyrologie),

au grec byzantin et au grec moderne.